Nouvelles recettes

Dalí et Picasso honorés avec des cocktails et des tapas à Barcelone

Dalí et Picasso honorés avec des cocktails et des tapas à Barcelone


Les Hôtel Arts Barcelone propose des cocktails et des tapas inspirés de Picasso et Dalí au Frank's Bar pour marquer le Musée Picassodu face-à-face extraordinaire entre ces deux artistes emblématiques, "Picasso Dalí / Dalí Picasso". Quelque 80 œuvres rarement prêtées par Picasso et Dalí seront exposées jusqu'au 28 juin, tandis qu'à l'Hôtel Arts, à quelques pas, le mixologue Nuno Abreu et le chef Paco Pérez s'associent pour présenter les goûts et les textures célébrant deux des plus emblématiques artistes associés à Barcelone.

Le cocktail Dalí, servi dans un verre à martini, est une combinaison rafraîchissante de champagne Laurent Perrier avec une infusion de gingembre, de canneberge, de thé vert matcha et de sirop de fleur de sureau. Des crevettes frites dans une pâte tempura légère avec une sauce à la mangue et au poivre accompagnent ce cocktail, conçu pour refléter le mélange d'extravagance et d'amour de Dalí pour la Costa Brava. Le pan con tomate (pain à l'huile d'olive et aux tomates pressées) est fait avec un délicat pan vidrio (pain de cristal, ainsi appelé pour sa fragilité croquante).

Le cocktail Picasso est un cocktail à l'ancienne fait non pas avec du bourbon mais avec un nouveau vermouth catalan de Cellers Bellmunt appelé Dos Déus, un mélange de vermouth blanc et rouge, un apéritif traditionnel catalan. En plus du vermouth, le Old Fashioned est agrémenté d'un soupçon de gin fabriqué localement appelé Gin Mare, une distillation aromatisée avec des arômes méditerranéens tels que l'olive, le thym, le romarin et le basilic. Le cocktail est complété par du jus de pomme, un peu de sucre et quelques gouttes d'amers Angostura, ainsi qu'une tranche de citron et une branche de romarin du jardin de l'hôtel. Le cocktail Picasso célèbre la vocation méditerranéenne et le goût classique de l'artiste. Le cocktail Picasso est accompagné d'une assiette de jamón ibérico de bellota (jambon ibérique de bellota) de la dehesa d'Estrémadure : noisette, herbacée, pas salée, et râpée en fines lamelles fondantes, rappel du berceau andalou (en Malaga) de Pablo Ruiz Picasso.

L'Hotel Arts propose également une "Expérience Picasso vs Dalí", qui comprend une nuit d'hébergement, deux billets pour l'exposition et deux cocktails et tapas au Frank's Bar, pour un total de 350 € (395 $).


10 des meilleurs bars barrios de Barcelone

Il vous faudra faire une petite balade du côté sauvage pour visiter ce petit bout de Marseille d'après-guerre dans le Raval. Vous pouvez rencontrer des prostituées, des garçons de location, des transsexuelles et des accros à l'absinthe, des artistes et des gribouilleurs en cours de route. (Pensez à Jean Genet et faites attention à vos biens.) Courage mes amis - ça en vaut la peine. Fondé en 1947 par une femme française exilée intrépide, ce petit repaire patiné à la nicotine n'a pas changé depuis, n'a fait qu'accumuler plus de couches. Avec Edith Piaf, musique d'accordéon ou musiciens live qui gazouillent en arrière-plan, ce lieu empeste l'atmosphère. Prendre un pastis ici, c'est comme être sur le tournage d'un film noir classique en attendant que Peter Lorre fasse son entrée. Endroit idéal pour des rendez-vous intimes ou pour vendre des secrets.
Carrer Santa Mònica 4, barpastis.com. Ouvert dim-jeu 19h-2h, ven, sam 19h-3h

Située au milieu du dédale de rues et de places qui composent le quartier bohème de Gràcia, cette ancienne bodega, établie en 1886, avec ses énormes tonneaux, son ancien réfrigérateur lambrissé et son comptoir en marbre, est aujourd'hui une expression animée des liens profonds entre Cuba et Catalogne. Plus de 20 marques et millésimes différents de rhum sont disponibles et vous pouvez sentir la menthe qu'ils utilisent pour écraser les mojitos. Des photographies de Cuba avant et après la révolution exigent un examen plus approfondi pendant que vous repoussez un enfant de sept ans obscur. Au milieu des portraits de musos, vous trouverez une grande photo d'un Che couché, à moitié nu, comme une rock star, sirotant yerba maté. Obtient percuté avec une clientèle amicale les vendredis et samedis soirs.
Carrer Progrés 48, raimbcn.com. Ouvert tous les jours de 20h à 2h30


Pourquoi Barcelone est un aimant pour les professionnels de la pâtisserie créative

La plupart de ses superstars - les frères elBulli Adria, Jordi Roca d'El Celler de Can Roca à Gérone, Oriol Balaguer et Christian Escriba parmi eux - ont des racines catalanes, ont appris leur métier dans des écoles culinaires locales ou dans des boulangeries familiales, puis ont travaillé à l'étranger avant de revenir. à la base d'attache.

L'un des centres d'apprentissage très appréciés de la ville, l'Escuela de Pasteleria del Gremio de Barcelona (EGPB), fondée par l'influente Guilde de la Pâtisserie de Barcelone en 1975, propose un programme rigoureux de quatre ans et des cours d'études supérieures à quelque 400 étudiants par an, et a récemment noué des liens avec des homologues comme le Culinary Institute of America. Vous pouvez apercevoir les étudiants au travail à la vue du public dans une cuisine vitrée dans une rue sinueuse de l'ancien quartier El Born de la ville.

À côté de l'école, la Guilde exploite le vaste et familial Museu de la Xocolata, qui présente des expositions historiques interactives, des sculptures en chocolat surdimensionnées et un temple de la renommée rendant hommage aux confiseurs emblématiques. En haut de cette liste se trouve Antoni Escriba (1930-2004), descendant plus grand que nature de la troisième génération d'une dynastie pâtissière de premier plan, que Ferran Adria considère comme «la première avant-garde de la gastronomie espagnole». Il rêvait d'être sculpteur, mais a trouvé son débouché artistique dans le chocolat, développant de nouvelles techniques pour sculpter des chefs-d'œuvre architecturaux comestibles comme une réplique du Vatican. Faisant du prosélytisme pour l'utilisation d'ingrédients de qualité, il a déclaré : « Je suis le Che Guevara du chocolat. Antoni Escriba a été le mentor du meilleur chef pâtissier du monde Albert Adria, et de ses propres fils, Christian et ses deux frères, qui ont développé l'entreprise familiale et emploient actuellement plus de 100 personnes dans des magasins à grand volume sur la Rambla et la Gran Via, ainsi que en tant que studio de design personnalisé et académie d'enseignement. Aussi célèbre pour son sens du spectacle que ses pâtisseries et ses chocolats, Escriba s'est appuyé sur l'héritage de son père, créant des paysages comestibles, des anneaux de bonbons et des gâteaux éblouissants sur le thème des mariages et des événements actuels préparés avec sa femme artiste sucrière, Patricia Schmidt. À Singapour, le couple a produit une extravagance de théâtre de confiserie surréaliste avec des nuages ​​de barbe à papa, des animaux en chocolat grandeur nature, une fontaine de chocolat Callebaut de 28 pieds de haut et une réplique grandeur nature de sa boutique art déco historique.

Escriba, 57 ans, et Albert Adria, 50 ans, sont au sommet de leur art en tant que pionniers visionnaires de la cuisine, aux côtés de célèbres compatriotes comme Oriol Balaguer, 47 ans, et Jordi Butron, 52 ans. Balaguer, également fils de pâtissier, a ouvert le sien. studio de confiserie en 2002 après sept ans dans l'atelier de recherche el Bulli, et a remporté plus de deux douzaines de prix « Best Of », du Meilleur Chef Pâtissier d'Espagne à 21 ans au Grand Prix du Pâtissier présenté par l'Académie Internationale de la Gastronomie en 2018. La boutique Balaguer à Barcelone, Classic Line, est un écrin semblable à un bijou pour ses collections saisonnières élégantes et minimalistes de chocolats, de pâtisseries, de pain et de gâteaux incurvés et superposés d'inspiration architecturale joliment présentés dans des vitrines.

Également sacré meilleur chef pâtissier d'Espagne en trois années différentes, Jordi Butron a ouvert le premier restaurant de desserts au monde et l'école Espaisucre en 2000 avec son partenaire Xano Saguer. Butron, dont le curriculum vitae comprend du temps avec Christophe Felder et Michel Bras en France, et Escriba et elBulli en Espagne, a développé un programme pour « former des créateurs, pas des exécutants », pour développer des desserts à l'assiette centrés sur la construction d'une bibliothèque de saveurs. Son concept est illustré graphiquement dans une vidéo sur le site Espaisucre qui recense différentes textures, arômes et goûts. Dans les cours de trois à onze mois de Butron pour un maximum de dix étudiants, les cours sont pratiques le soir, mettant la théorie en pratique. Au restaurant de l'école, Essence, une douzaine de convives se réunissent autour d'une longue table dans la bibliothèque pour une « Sweet Experience » éducative/intellectuelle que les élèves aident à préparer, expliquer et servir. Au cours d'une dégustation de trois tapas salées, cinq desserts et trois tapas sucrées, Butron analyse chaque plat, ingrédient par ingrédient, sous le regard des invités sur grand écran ou sur tablettes individuelles, fournies en espagnol, français ou anglais. Butron dit que "l'expérience" actuelle, appelée Chocoaddict Valrhona, transforme le chocolat d'un "méchant" surpuissant en "un ingrédient plus civilisé". Les cinq desserts complexes évoluent de « légers » à « forts » : Vert, Harissa, Chèvre + Caramel, Porc et Fumé. Quant aux tapas, les participants sont mis au défi de deviner leur contenu.

Butron a été parmi les premiers à brouiller les frontières entre le sucré et le salé, et a déclaré très tôt : « Le monopole du sucre a pris fin », un objectif constant pour de nombreux provocateurs de pâtisserie en plein essor d'aujourd'hui. J'en ai rencontré trois, membres du Collectif 21 Brix, fondé par une poignée de jeunes collègues qui ont décidé il y a une dizaine d'années qu'« au lieu de rivaliser, pourquoi ne pas s'unir, essayer d'apprendre les uns des autres, partager des idées et des expériences, et peut-être que nous pouvons faire quelque chose de mieux. Coterie petite mais catalytique de chocolatiers et de pâtissiers, les quinze à vingt membres se consultent, collaborent et se réunissent occasionnellement pour des événements thématiques d'une journée. Une sortie en octobre dernier a débuté par une visite chez le spécialiste du café Salvador Sans, et s'est poursuivie dans les toutes nouvelles installations du Culinary Institute of Barcelona (CIB). Le thème, Red is the Path, centré sur la nouvelle couverture rubis de Callebaut, et mettait en vedette le chocolat rose associé non seulement aux saveurs complémentaires évidentes, mais aussi aux betteraves et aux figues, au paprika doux de Majorque et au café éthiopien. En juin, le groupe a choisi un motif vert, saluant le respect de l'environnement avec des ingrédients comme les épinards, le concombre, le basilic, le céleri et l'avocat dans leurs desserts.

Le pilier du collectif Rafa Delgado, chef pâtissier de Hermanos Torres, deux étoiles au guide Michelin, avait déjà incorporé du céleri dans une pomme verte et des raviolis au céleri dans le menu de dégustation moderniste éclectique de 18 plats du restaurant. Ouvert il y a un an par les chefs jumeaux de Barcelone, Javier et Sergio Torres, Delgado a rejoint les frères pour présenter une cuisine contemporaine inspirée de leurs traditions mutuelles et de leurs souvenirs gustatifs. Dans une grande cuisine de pâtisserie ultramoderne, vitrée et visible des convives, Delgado et son équipe préparent cinq desserts à l'assiette et deux petits fours pour le service du déjeuner et du dîner, tous fraîchement préparés, « rien surgelé à l'avance ou fait dans des moules », dit-il, "sauf les bonbons au chocolat." Son accent léger sur le sucre et le lactose, souvent avec une combinaison d'ingrédients sucrés et salés, reflète ses années d'études et de formation. Après l'école de cuisine, Delgado a travaillé dans des établissements étoilés Michelin côté salé, « puis, petit à petit, je me suis intégré au rayon pâtisserie », se souvient-il, stagiaire chez Albert Adria, et lauréat du concours du Meilleur Dessert de Restaurant avec le prix d'un an de formation à Espaisucre. "Maintenant, en pâtisserie, avec le menu dégustation, je réfléchis toujours à comment planifier pour que les gens repartent satisfaits mais pas bourrés", explique-t-il, "car même si on réduit le sucre, le dessert doit apporter une sorte de de richesse et de luxe.

À la recherche de solutions avec des ingrédients qui conservent leur saveur, Delgado privilégie les fruits comme la prune mûre ou la pêche. L'un de ses succès les plus appréciés était un « gnocchi » à la pêche avec un velouté de pêche, un sorbet à la pêche et du sirop de tamarin. Il a fait macérer de la mangue avec du gingembre et du vinaigre et a associé des mûres et du pesto pour une « salade » sucrée/salée. Au cours de mon déjeuner de cinq heures à Hermanos Torres, le défilé de desserts comprenait des fraises à l'olive noire et des piments d'espelette basques, ainsi qu'un sorbet rafraîchissant au vermouth aux herbes aromatiques. « J'ai beaucoup travaillé avec de l'eau ces jours-ci », note Delgado, « car le lactose est lourd à digérer. » Il aime aussi relever le défi d'utiliser un ingrédient qu'il n'aime pas vraiment, par exemple la Tarte Tatin à la patate douce. Heureusement, admet Delgado, "Cela a eu une bonne réaction de la part des invités, et la caramélisation vous ramène à vos souvenirs d'enfance pour moi, le plus important est le goût, et si cela évoque un sentiment ou une émotion." Il ajoute: "Mais j'essaie toujours de rendre mes desserts visuellement époustouflants."

Les deux autres membres du Collectif que j'ai visités se sont également consacrés à explorer de nouvelles voies pour la pâtisserie, chacun dans des contextes académiques très différents. Jordi Bordas, Champion du Monde de Pâtisserie en 2011, dont le révolutionnaire B-Concept a été présenté dans le numéro d'été de Pâtisserie, a ouvert son école éponyme à côté de la pâtisserie familiale, Santacreu, à Viladecans, une banlieue de Barcelone, en 2015. Avec pour mission de réaliser des desserts plus légers, plus sains et plus savoureux, Bordas propose des cours courts et intenses pour un maximum de dix étudiants , enseignant les principes scientifiques derrière différentes textures et techniques de pâtisserie, et comment les utiliser pour formuler des recettes. Quand je suis arrivé, Bordas terminait un cours pour huit jeunes professionnels chinois de la pâtisserie et un interprète – un timing parfait pour le grande finale, une dégustation de leurs pâtisseries accomplies, dont une association fruit de la passion et pistache, une autre chocolat et yuzu. Adrianna Jaworska, la dynamique directrice de R & D de l'école, a partagé une page du manuel de recettes des élèves, illustrant une coupe transversale des neuf couches d'un autre des desserts que nous avons dégustés, Framboisier Perl, une éponge au basilic garnie de divers composants de framboise – mousse, crumble, compote, glaçage, baies entières, crémeux, zeste de citron vert et feuilles de basilic frais. Jaworska, diplômée de Cordon Bleu au Japon et à Paris, de recherche post-universitaire en études alimentaires et d'enseignement des tendances de la pâtisserie moderne dans sa Pologne natale, est venue suivre un cours et est restée. Son enthousiasme contagieux pour les préceptes du concept B et ses excellentes compétences linguistiques sont un gros plus pour les cours que Bordas enseigne en anglais et en français, ainsi qu'en espagnol. Jaworska a pris un peu de temps pour me guider vers la prestigieuse école culinaire Hofmann, au cœur de la Barcelone médiévale, pour rencontrer Miguel Guarro, 29 ans, récemment nommé directeur de la pâtisserie de l'école, où il enseigne des cours avancés de onze mois et moins. Guarro, qui, comme Bordas, est diplômé de l'EGPB, a déclaré à propos de sa propre formation : « J'ai commencé jeune, j'étais typique de beaucoup de chefs pâtissiers, je n'aimais pas beaucoup étudier. Mais ensuite, vous commencez à construire quelque chose avec vos mains et vous travaillez très dur pendant cinq ou six ans, puis vous avez la capacité de dire quelque chose d'intéressant. Il est devenu le plus jeune lauréat du concours du Meilleur Chocolatier d'Espagne, a travaillé dans les meilleurs restaurants et a enseigné pendant trois ans à la Chocolate Academy, l'institut de formation de Callebaut à Gurb, à une heure de Barcelone, aux côtés des professeurs renommés de l'Académie, dont plusieurs sont également membres. du Collectif. « Il y a beaucoup de chefs pâtissiers qui enseignent », souligne Guarro, « car l'économie rend difficile l'ouverture d'un magasin ». Mais chez Hofmann, il a le luxe d'enseigner aux étudiants à préparer des desserts pour le restaurant, le café et la pâtisserie étoilés Michelin de l'entreprise. Comme ses collègues du Collectif, Guarro canalise le sucré et le salé, et utilise moins de sucre et de matières grasses dans des desserts tels que le Chocolate Satum, une sphère de chocolat au sarrasin croquant, de la glace au sarrasin, de la crème au chocolat Guanaja 70% et de la crème au sarrasin. À la pâtisserie, juste au coin de l'école, célèbre pour ses croissants au mascarpone primés, Guarro a introduit de nouvelles sélections comme une tarte au citron et au basilic et une coquille d'œuf en pâte fine fourrée de mousse à la pistache, de pistache croustillante et de yaourt, compote d'orange, fruits de la passion et yuzu. Cependant, il promet en plaisantant de ne jamais toucher à l'inégalable croissant au mascarpone.

La Hofmann Patisseria figure en bonne place sur les longues listes des « Best Of » des magasins de bonbons contemporains et classiques de Barcelone, facilement disponibles en ligne ou en contactant l'Office du tourisme catalan. A La Colmena, par exemple, la quatrième génération de la famille Roig propose des spécialités catalanes traditionnelles tandis qu'à La Patisseria Barcelona, ​​Josep Maria Rodriguez Guerola, coéquipier de Jordi Bordas dans la Coupe du Monde gagnante, a récemment été récompensé pour ses innovations par la Pastry Guild de Barcelone, et a également reçu le premier prix de la Guilde : Meilleure Pâtisserie de Catalogne. La Guilde, fondée en 1901 pour représenter et promouvoir la profession, a remis ces prix et plusieurs autres, sous les applaudissements de quelque 300 collègues et amis lors de leur gala annuel en juin, tenu à la magnifique Fondation Juan Miro sur fond de spectacle coloré de l'artiste sculptures. Comme le fait remarquer Guarro, dont Hofmann Patisseria a remporté le prix du meilleur réseau social, « il y a beaucoup de profils différents, mais à Barcelone, il y a une place pour tout le monde. »


Écoles

Le Poble Espanyol a prévu des activités spécialement conçues pour les élèves étrangers, dans le double objectif de leur faire passer un bon moment dans l'enceinte sans circulation et en plein air, et de découvrir des aspects de première main liés à la culture espagnole.

Dans l'enceinte, professeurs et élèves étrangers trouveront une activité intéressante et pourront également découvrir librement toute une ville et avoir la chance de déjeuner dans une ambiance paisible. C'est sans aucun doute une expérience complète qui complète parfaitement la visite habituelle des élèves de la montagne de Montjuïc (Fontaine magique, Plaza Espanya, MNAC, vues panoramiques, etc.).

Les idées très diverses que nous proposons à ces étudiants fondent leur contenu sur les piliers du Poble Espanyol - architecture, artisanat, art mais aussi gastronomie.

Visite libre : Une visite de l'ensemble de l'enceinte pendant les heures que vous voulez, en découvrant sa valeur architecturale et culturelle. La visite du musée Fran Daurel est particulièrement intéressante et comprend plus de 300 œuvres des meilleurs représentants de l'art espagnol contemporain (Picasso, Dalí, Miró, etc.). La visite du four à verre, l'un des rares qui subsiste en Espagne et où vous pourrez observer en direct les artisans du verre soufflé, est également fascinante.

Visite guidée : Une visite d'une heure accompagnée d'un guide officiel qui fournit une explication historique et architecturale de l'enceinte. Disponible en anglais, français, allemand, italien, chinois et russe. Un minimum de 15 personnes est requis pour cette visite.

Visite stimulante: Activité théâtrale d'une heure dans laquelle un comédien joue le rôle d'un guide et raconte les légendes, les anecdotes et les secrets les plus amusants du Poble Espanyol tout en interagissant avec les élèves. Disponible en anglais et en français Un minimum de 25 personnes est requis pour cette visite.

Paëlla Show Cooking : Suivant les instructions du chef d'un des restaurants du Poble Espanyol, les élèves participent à un atelier de cuisine, apprennent à réaliser une paella typique dans la cuisine du restaurant puis l'essayent. Disponible en anglais

Ateliers d'artisanat : La grande variété d'artisans qui travaillent dans l'enceinte font du Poble Espanyol le meilleur endroit à Barcelone pour pratiquer ce type d'activités. Nous proposons des ateliers d'émaux, de cuir, de vannerie et de verre peint en anglais d'une durée d'une à deux heures. Après l'activité, les élèves peuvent retirer les pièces qu'ils ont fabriquées de leurs propres mains.

Jardin de sculptures Accompagnés d'un facilitateur, les élèves découvriront ce jardin particulier et le plaisir de l'expression artistique. Ils peuvent ensuite appliquer leur propre créativité dans l'atelier, où ils réaliseront une petite sculpture en caoutchouc EVA, qu'ils pourront emporter chez eux. 1 heure 45 minutes. Minimum 20 élèves Disponible en anglais et en français

Atelier de cuisine Cookiteca : Avec l'aide d'un chef, les enfants peuvent préparer des recettes typiquement espagnoles (tapas, cocktails, etc.) en groupe, en utilisant des ingrédients sains dans une cuisine bien équipée et sûre, et les déguster par la suite. Disponible en anglais et en français Cette activité dure environ 2 heures. Un minimum de 25 et un maximum de 40 personnes sont requis pour cette activité.

Menus pour les élèves: L'entrée à l'enceinte comprend la visite libre et un menu fixe pour le déjeuner dans l'un des restaurants de l'enceinte.


Raison de blocage: L'accès depuis votre zone a été temporairement limité pour des raisons de sécurité.
Temps: Lun, 31 mai 2021 3:13:10 GMT

À propos de Wordfence

Wordfence est un plugin de sécurité installé sur plus de 3 millions de sites WordPress. Le propriétaire de ce site utilise Wordfence pour gérer l'accès à son site.

Vous pouvez également lire la documentation pour en savoir plus sur les outils de blocage de Wordfence, ou visiter wordfence.com pour en savoir plus sur Wordfence.

Généré par Wordfence le lundi 31 mai 2021 3:13:10 GMT.
L'heure de votre ordinateur : .


Visite de tous les points forts de Barcelone

Cette visite est une combinaison de deux de nos visites : la visite Gaudí - Sagrada Familia et la visite panoramique de Montjuic &. Dans l'après-midi départ l'ordre varie, bien que nous visitions les mêmes endroits, nous partons de Montjuic et finissons à la Sagrada Familia.

Étant l'une des avenues les plus importantes de Barcelone et de Catalogne, la rue relie la Plaça Catalunya et le quartier de Gràcia. En vous promenant dans la rue, vous trouverez de nombreuses boutiques de luxe et des détails architecturaux datant de la bourgeoisie barcelonaise du XIXe siècle. Parmi ces éléments, nous pouvons trouver les œuvres de Gaudi, la Casa Batlló et la Casa Milà (également La Pedrera). Un délice pour les yeux !

Joyau de l'œuvre de Gaudí, le temple est une synthèse de sa conception globale de l'architecture. La richesse des détails et sa signification doivent être expliquées afin d'apprécier pleinement ce bâtiment fascinant et extraordinaire.

Gaudí a souhaité que le temple, qui est toujours en construction, soit financé par la population, et non par des impôts ou des fonds, et c'est exactement ce que font vos frais d'entrée (inclus dans notre prix de visite) : financer l'achèvement du bâtiment commencé en 1882.

Vieux-Port : Séparé du port olympique par de longues plages et l'ancien quartier des pêcheurs, la Barceloneta. Le Vieux-Port a été remodelé pour étendre le centre-ville le long de la Rambla jusqu'au port. Quartier attrayant et populaire avec des restaurants, des magasins, des discothèques et de fréquents divertissements en plein air.

Monument à Colomb : construit en son honneur en 1888, il se trouve au pied de la célèbre Rambla.

World Trade Centre : bâtiment original imposant de Henry N. Cobb dont les caractéristiques esthétiques sont mises en valeur par le bâtiment entouré d'eau.

Arrêt Mirador de l'Alcalde : cette terrasse est un balcon sur la Méditerranée avec des vues spectaculaires sur le port et toute la ville. Le bus s'arrêtera ici pour vous permettre de vous promener et d'obtenir les meilleurs points de vue.

Anneau olympique : Installations sportives centrales des Jeux Olympiques de 1992, le complexe comprend le stade, le pavillon des sports St Jordi de l'architecte Arata Isozaki, l'INEF de l'architecte Ricardo Bofill et la tour de communication Calatrava.

Visite guidée du Poble Espanyol – Village espagnol :

Dernière place de la tournée pour que les personnes qui le souhaitent puissent rester aussi longtemps qu'elles le souhaitent. Construit pour l'exposition de 1929, vous pouvez voir des répliques de rues, de places, de monuments et de bâtiments de tout le pays. C'est un musée à ciel ouvert avec de nombreux artistes et artisans que vous pouvez observer à l'œuvre, synthétisant l'artisanat traditionnel avec un design moderne : verre, céramique, bijoux, tissus etc. Il y a aussi de nombreux bars et restaurants, vous aurez environ 45 minutes pour vous promener et déjeuner.


Comment aborder Barcelone en tant que débutant

Des églises aux chefs-d'œuvre architecturaux en passant par la cuisine catalane et une vie nocturne animée, Barcelone a beaucoup à offrir aux visiteurs pour la première fois, à tel point qu'il peut être difficile de tout intégrer. Voici nos meilleurs conseils pour tirer le meilleur parti de votre premier voyage dans la capitale de la Catalogne.

Faites une visite sans file d'attente

La popularité de Barcelone signifie que les principales attractions ont souvent une file d'attente, mais vous pouvez maximiser votre temps en réservant à l'avance une entrée coupe-file. Admirez les vitraux de la Sagrada Familia, admirez les carreaux de Gaudí dans le parc Güell ou apprenez-en plus sur le mouvement moderniste au Palais art nouveau de la musique catalane (Palau de la Música Catalana).

Visitez les quartiers

Chacun des quartiers de Barcelone a sa propre personnalité, donc obtenir un aperçu pendant votre séjour demande un certain effort. Faites-vous une idée de la ville en prenant le bus à arrêts multiples en plein air, ou parcourez la ville historique en Segway, à vélo ou à vélo électrique.

Croisière en Méditerranée

Admirez la capitale catalane depuis les eaux de la Méditerranée lors d'une croisière au départ de Port Vell. Embarquez sur votre propre yacht privé ou optez pour une croisière romantique au coucher du soleil. Quel que soit votre choix, c'est un excellent moyen d'admirer l'horizon de la ville sous un angle différent.

Dégustez des tapas

Aucun voyage à Barcelone ne serait complet sans régaler vos papilles avec la cuisine locale. Comme il s'agit de votre première visite, assurez-vous de trouver les meilleures options lorsque vous rejoignez un local pour une visite de dégustation dans la vieille ville ou apprenez à préparer vous-même des plats typiques lors d'un cours de cuisine.

Visitez la Costa Brava

Barcelone sert de passerelle vers la magnifique Costa Brava, une région riche en possibilités d'excursions d'une journée. Promenez-vous dans les rues médiévales de Gérone, visitez le musée Dalí à Figueres ou passez une journée à sauter sur la plage le long de la côte.


10 choses à voir et à faire à Barcelone

Classée au patrimoine mondial de l'UNESCO et symbole de la ville, l'église de la Sagrada Familia est une excellente excuse pour continuer à venir à Barcelone grâce à son architecture unique conçue par Gaudi et au fait qu'elle est la seule église au monde en constante évolution. . Sa date d'achèvement estimée est 2026.

CONSEIL D'INITIÉ: Si vous passez devant la Sagrada Familia en taxi la nuit, vous reproduisez une scène du film primé aux Oscars Tout sur ma mère du cinéaste espagnol Pedro Almodovar.

2. Promenez-vous le long de La Rambla

Cette rue animée est toujours animée et est considérée par beaucoup comme le cœur et l'âme de Barcelone grâce à son multiculturalisme et ses attractions célèbres telles que le marché de la Boqueria, où vous pouvez acheter des produits frais à des prix avantageux, ou El Liceo, où certains des les meilleurs ballets et opéras sont représentés toute l'année. La statue de Christophe Colomb se trouve également ici.

CONSEIL D'INITIÉ: Devant le marché de la Boqueria, vous trouverez le Jamón Experience récemment ouvert, le seul musée audiovisuel et gastronomique au monde consacré exclusivement au jambon ibérique. Une dégustation de 6 variétés de jambon et 2 boissons de cava ou de vin sont incluses dans votre billet.

3. Admirez Gaudí et le modernisme

Il y a trois endroits que les amateurs d'art et les passionnés de modernisme ne peuvent pas manquer en venant à Barcelone : le Parc Güell, la Casa Batlló et la Casa Milà (également connue sous le nom de La Pedrera). Ceux-ci sont largement considérés comme certains des chefs-d'œuvre les plus emblématiques de Gaudí et font partie des œuvres d'Antoni Gaudí, classées au patrimoine mondial de l'UNESCO.

CONSEIL D'INITIÉ: Les billets pour visiter la zone monumentale du parc Güell et l'intérieur de la Casa Batlló & Casa Milà peuvent être achetés sur les sites officiels des attractions pour éviter les files d'attente.

4. Prenez le téléphérique jusqu'à la colline de Montjuïc

Pour une expérience unique et une vue imprenable sur Barcelone, prenez le métro jusqu'à Paral-lel (ou le bus touristique et descendez à Telefèric de Montjuïc), puis prenez la télécabine du funiculaire de Montjuïc à proximité.

Il y a trois arrêts le long du parcours. Dans le premier, vous pourrez visiter le parc de Montjuïc où vous pourrez voir l'anneau olympique et le stade construit pour les Jeux de 1992, le Palau Sant Jordi souvent utilisé pour des concerts et des événements sportifs ou la Fontaine Magique. Dans la seconde, vous pourrez visiter le château de Montjuïc, une ancienne forteresse militaire. Dans la troisième et dernière, vous pourrez admirer la ville de Barcelone depuis le splendide point de vue qu'est Montjuïc.

CONSEIL D'INITIÉ: Idéal à visiter pendant une chaude journée d'été pour échapper à la chaleur de la ville car le parc offre de l'ombre et est généralement plus frais.

5. Un bain et des tapas gratuits à la Barceloneta

L'une des nombreuses choses qui font de Barcelone ce qu'elle est est sa plage de sable La Barceloneta. Situé dans le quartier de Ciutat Vella, il est facilement accessible par les transports en commun (L4 du métro de Barcelone) et permet de s'évader de la ville même s'il peut y avoir beaucoup de monde en été. Parfait pour une balade avec une glace ou une séance de natation légère.

CONSEIL D'INITIÉ: Après la visite, nous vous suggérons de vous diriger vers la Carrer L'Almirall Aixada, 5 à proximité et d'entrer dans Ca'l Chusco, un petit bar charmant où vous pourrez déguster de délicieuses tapas gratuites avec votre boisson.

6. Randonnée à l'abbaye de Montserrat

À moins de 50 kilomètres à l'ouest de Barcelone, se dresse la montagne de Montserrat et son monastère bénédictin, la retraite religieuse la plus importante de Catalogne. Il est accessible par la route, le train ou le téléphérique. Il y a aussi un sanctuaire avec La Moreneta (la brune) comme s'appelle la Vierge de Montserrat et une basilique avec un musée présentant des œuvres d'El Greco, Dalí et Picasso.

CONSEIL D'INITIÉ: Il n'y a rien de plus exceptionnel qu'une randonnée d'une nuit jusqu'à l'abbaye pour voir le lever du soleil depuis les hauteurs de la montagne.

7. Explorez le quartier gothique

Le cœur de la vieille ville est fait de rues étroites avec des bâtiments aux murs de pierre qui vous transportent à l'époque médiévale et parviennent à vous faire oublier que vous êtes à Barcelone. Certains des principaux monuments incluent la cathédrale de Barcelone, l'hôtel de ville et la Carrer del Bisbe Irurita avec un pont romantique de style néogothique qui la traverse qui rappelle à beaucoup de Roméo et Juliette et qui relie le siège du gouvernement à la résidence du président.

CONSEIL D'INITIÉ: Après avoir exploré ce quartier unique, dirigez-vous vers la Plaza Sant Felip Neri et savourez un café ou une bière fraîche sur la superbe terrasse de l'hôtel Neri. Si cette place historique vous semble familière, c'est peut-être parce que vous l'avez déjà vue au cinéma, car elle a été présentée dans des films célèbres comme The Perfume et Vicky Cristina Barcelona.

8. Redevenir un enfant au Tibidabo

Cette montagne surplombant Barcelone abrite les parcs d'attractions les plus anciens et probablement les plus appréciés de Barcelone : El Tibidabo. Les amateurs de parcs d'attractions l'apprécieront pour son authenticité et les enfants l'adoreront pour son style unique car il dispose encore de manèges originaux datant de la fin du 19ème siècle. Certainement un must si vous voyagez avec des enfants. Le parc est facilement accessible en funiculaire, en bus ou en voiture.

CONSEIL D'INITIÉ: Si vous voulez profiter de l'une des meilleures vues sur Barcelone et que vous n'avez pas le vertige, nous vous recommandons de monter sur la grande roue pour une expérience unique.

9. Explorez la cuisine innovante d'ABaC

Commandé par le chef Jordi Cruz - célèbre pour être l'un des chefs de la version espagnole de Master Chef - le restaurant ABaC propose à ses clients des recettes espagnoles méditerranéennes et innovantes dans une atmosphère détendue inégalée qui transforme chaque repas en une expérience mémorable grâce à son expertise et le service exceptionnel du personnel. The presentation of each dish on the menu is a feast for the eyes and after the first bite, the harmonic fusion of flavours, textures and colours makes you wish the plates would be bottomless.

INSIDER TIP: The Gran ABaC menu with its 15 dishes is a must for gourmands. However, if you are not sure of what to try, then simply trust the staff.

10. Enjoy Barcelona for free

Believe it or not, there are a lot of things that you can do and enjoy for free in Barcelona. On the 1st Sunday of every month, all the museums of the city (these include Picasso Museum, the Science Museum…) are free. It’s best advised to arrive early as long queues are frequent but they are all worth the waiting.

Free walking tours conducted by local guides and in several languages are also available around the city with some specialising in specific neighbourhoods, making them ideal for those interested in knowing more about the city or getting to know an area such as the Gothic Quarter better.

INSIDER TIP:If you are visiting with children or are a music enthusiast, we recommend you visit the Ciutadella Park as live music is played every weekend and it’s the perfect place to take a break from sightseeing and just relax like locals do: with an outdoor picnic.


There isn’t just one type of sherry in fact, there are many more varieties than you could image. However, all of them share certain characteristics, such as being fortified with added alcohol and the ageing and solera processes.

Les solera system consists of transferring the wine between casks depending on how long the blend is to be matured. Each variety of sherry has a different solera system. Many types of sherry are biologically aged under flor in other words, a layer of flor yeast that forms spontaneously to prevent the wine’s oxidisation, imbuing it with very special sensory properties.

These are the many varieties of sherry:

  • Fino: The most well-known type of sherry, as well as the best-selling in Andalusia and Spain, it is dry and makes a perfect aperitif. Il est solera-aged for between four and five years in casks.
  • Manzanilla: One of the most delicate sherries, it is produced closer to the sea. Its ageing is therefore affected by salinity and, of course, its delicate layer of flor yeast.
  • Oloroso: Named as such because it is one of the most aromatic wines from the Sherry Triangle (oloroso means ‘fragrant’ in Spanish). Its golden colour is as appealing as its characteristic nose and its intense flavour.
  • Amontillado: Similar to fino, but matured for longer. Its most pleasant notes are a hazelnut aroma that comes from being solera-aged in oak casks for around 12 years.
  • Pedro Ximénez: The sweet wine par excellence of the Sherry Triangle, it is made from the eponymous grapes and is a perfect match for desserts and certain appetisers. Pedro Ximénez reductions are also often used as a finishing touch for many dishes.

Trips Out of Town

Girona: Eighty minutes away by train, this ancient city has Moorish and Romanesque buildings and one of Spain’s top tables, El Celler de Can Roca ($$).

Sitges: Spend a day strolling the narrow cobblestoned streets and beaches of this resort town, roughly 45 minutes southwest by train.

Cadaqués and Port Lligat: Drive two hours north to the whitewashed seaside town of Cadaqués, the stomping ground of Marcel Duchamp, Federico Garc໚ Lorca, and Salvador Dalí.

El Xampanyet

Since 1929, this El Born district bar has been serving tapas such as patatas bravas, fresh anchovies in vinegar, and butifarra, a Catalan sausage. The specialty of the house though is chipirónescon mongetes, a warm plate of baby squid and light beans. To accompany meals, there is Xampanyet, a sparkling white wine (cava in Spanish) and beer. The ceramic tiled space is small and often filled with crowds of elbow-to-elbow guests balancing small plates over marble tables. El Xampanyet is within steps of Museu Picasso, thus attracting many tourists, but locals seeking authentic Catalonian fare come here as well.

Fundació Joan Miró

With its high ceilings, arches, and airy passages, this innovative building houses the world&aposs largest collection of Miró&aposs work plus British art, from 1945 to 1968-that is, postwar to Pop.

Vinçon

Design aficionados will appreciate the two-storied Vinçon. It carries furniture and decorative objects for every room𠅎xcept the bedroom that&aposs around the corner at spin-off shop Tinçon.

La Manual Alpargatera

Since opening in the early 1940&aposs, this espadrilles emporium has sold a colorful variety of Catalonia&aposs classic sandals - perfect for strolling city streets in style. Stripes, solids, embroidered, wedge-heeled: this 72-year-old Barri Gòtic cobbler makes all manner of espadrilles.

Quimet & Quimet

Patrons stand elbow-to-elbow at this tiny bustling tapas bar just off of Pral Lel. With walls of shelves filled with wine, this fifth generation restaurant is not much larger than a typical home dining room. Montaditos, or ingredients piled upon slices of bread, are the specialty here, second only to the house beer, a sweet, malty brew from Belgium. English menus are not prominently displayed, but available upon request, and most guests leave the menu selections up to the owner’s whims. Tapas could include shaved dried tuna, or mojama, et bacalao, dried and salted cod.

El Palace Hotel

Built in 1919, but renovated in 2004, this Eixample neighborhood hotel is near several major attractions: Las Ramblas, Passeig de Grฌia, The Picasso Museum, and Museum of Modern Art. Beyond the wrought iron gates, guests find a grandiose property, complete with chandeliers, gilded mirrors, and ornate patterns. The hotel’s 125 rooms feature early 20th-century dຜor, antique furnishings, fireplaces, marble bathrooms, and heated towel racks. Dine on Catalan cuisine at Michelin-starred Caelis Restaurant or international dishes at AE Restaurant (designed like a Parisian brasserie), and then head to the hotel&aposs Rien de Rien bar for a drink and jazz.

Alkimia

Chef and alchemist Jordi Vilà runs the kitchen at this Michelin one-starred restaurant in the Sagrada Familia district of Barcelona. At Alkimia, which is named after the Arabic word 𠇊l-kimia” (the art), Vilà creates deconstructed Catalan dishes inspired by chef Ferran Adrià, the molecular gastronomy pioneer who shuttered his flagship restaurant, El Bulli, in 2011. Dinner at Alkimia provides a look into the future of post-El Bulli cuisine. Playful preparations include red mullet with seawater (a soup of blue fish and herbs) and cuttlefish with squid ink and ginger. The formal setting includes a starkly contrasting black and white palette, billowing fabrics, and crystal chandeliers.

Hotel Arts

Stay in this tower of blue glass and steel that rises 44 stories in Port Olímpic (the Olympic Port) with stunning views of the city, water, and Frank Gehry&aposs Fish sculpture. Some Catalonians find American architect Bruce Graham&aposs ambitious design a bit too, well, American for their tastes, but visitors will welcome the many amenities, notably the efficient check-in, unparalleled Ritz-Carlton in this service-challenged city. The lobby affords an always-entertaining scene, as do the pool and alfresco restaurant, which have impressive views of both sea and skyline. There&aposs also a well-equipped gym, a feature that cannot be found in other hotels (perhaps because chain-smoking remains this city&aposs favorite form of exercise).

ABaC Hotel

Visiting gourmands have long been crazy for the brilliant revisionist Catalan cooking of chef Jordi Cruz and now, thankfully, they don&apost have to go home after dinner—thanks to the addition of this 15-room hotel to the renowned restaurant. After 10 years at its original El Born address, ABaC moved north to the leafy residential Sant Gervasi barrio, the perfect site for its expansion. The hotel is housed in the 19th-century mansion of a flamboyant socialite intellectual with a striking new glassy pavilion by Catalan architect Antoni de Moragas. The minimalist blond-wood guest rooms are outfitted with Treca de Paris beds, and spacious snow-white bathrooms are stocked with Hermès toiletries. After a long day on the town, you’ll be grateful for its relaxed vibe, soothing garden, and diminutive but capable spa.

Mandarin Oriental, Barcelona

Spanish designer Patricia Urquiola oversaw the conversion of this midcentury bank building (at the main intersection of Barcelona’s elegant Eixample district) to a luxurious Mandarin outpost in late 2009. Urquiola’s dຜor—in both the common areas and the hotel’s 98 smallish rooms—is a harmonious marriage of clean-lined modernity with Mandarin group’s signature Asian style (modular white-leather furniture accented with black-lacquer tables and ceramics brushed steel and glass side-by-side with gauzy screens and delicate metal latticework). If design’s your bag, stroll down Passeig de Grฌia to admire two of Gaudí’s most famous Art Nouveau buildings, Casa Milà “La Pedrera” and Casa Battló.

Mercat de la Boqueria

One of Spain’s oldest and largest markets, the Mercat de la Boqueria is located just off La Rambla in a cavernous, iron-framed hall. Originating as an open-air market in 1217, the Boqueria now contains more than 200 stalls selling everything from fresh and candied fruits to artisan cheeses, grilled chorizo, handmade chocolate truffles, and freshly squeezed juices in flavors like kiwi-pineapple and blackberry-banana. Select vendors and tapas bars also sell ready-to-eat dishes like chicken empanadas and patatas bravas (fried potatoes). An on-site cooking school hosts occasional classes, which include a brief demonstration followed by a tasting.

Bar Mut

This L&aposEixample tavern is known for its Gallic seafood tapas. Situated on the crossroads of Paseo de Gracia and Diagonal, the restaurant packs in crowds for small plates such as cantabrico, Bay of Biscay anchovies with crusty bread slow-cooked pork neck with sea cucumbers and empedrado, a salted cod salad. The design is decidedly French, with marble-toped counters and brass glass fixtures. Shelves of wine line the walls, and several Spanish selections are available by the glass. Reservations are a must at Bar Mut. Patio seating is available, but can be noisy at this well-trafficked intersection.


Voir la vidéo: Works of Picasso, Chaggal, Dali on display at India Art Fair 2013 Video